• Liberté d'expression


    Hier, une amie m’a demandé si j’écrivais toujours… je lui ai répondu que non.
    Malheureusement, depuis le départ de Papa, je n’arrive plus à exprimer grand-chose, même pas ce qui est important.

    Alors, j’ai décidé de partager la dernière chose que j’ai écrite, à savoir le texte que j’aurai voulu avoir le courage de lire lors de l’enterrement, tout en sachant que c’était trop long et que je n’aurai jamais la force de m’exprimer ainsi devant tout le monde…


    Je sais que certains passages resteront incompréhensibles pour vous, c’est entre Papa et moi, mais je tenais néanmoins à le publier. C'est aussi une occasion pour moi de remercier toutes celles et ceux qui m'ont soutenue et continue à me soutenir jusqu'au retour de jours meilleurs...




    Papa,

    Tu as fait en sorte que je vois le jour même si j’y ai mis le temps.

    Vers mes 10 ans, tu m’as pris encore plus sous ton aile pour que je trouve le bonheur.

    Vers mes 20 ans, tu as du reprendre ton rôle de père nourricier dans tous les sens du terme afin de m’aider à traverser une épreuve qui t’était tout aussi difficile.

    Vers mes 30 ans, tu m’as prouvé que me laisser commettre mes propres erreurs m’apprendrait à avancer.

    Toutes ces années, tu as pourtant tout fait aussi pour aider les autres dans le respect, l’humilité et la bonne humeur qui te caractérisaient si bien

    Mais, vers mes 40 ans, nous avons ensemble pleuré Maman et bien que tu aies toujours gardé la tête haute, j’ai pu alors commencer à te rendre une infime partie de tout ce que tu m’avais déjà donné.

    Aujourd’hui, tu as prouvé à tous à quel point la force de caractère peut repousser les limites. Tu m’as appris toute ta vie à poser des actes devant lesquels on peut se regarder en face…
    Et bien, il m’en manque un et capital…

    Bien que le sachant pertinemment, nous ne nous le sommes jamais vraiment dit, même à demi mots, il est donc grand temps pour moi de te le dire ouvertement :

    Je t’aime Papa !


    Liberté d'expression



  • Commentaires

    5
    Mardi 25 Mars 2014 à 09:30

    Merci de vos mots si gentils, bisous

    4
    Gaïa
    Dimanche 9 Mars 2014 à 01:33

    Merci à toi de nous faire partager un texte aussi personnel ! Beaucoup d'amour dans tout ça .Gros bisous.

    3
    Samedi 8 Mars 2014 à 13:31

    Tout d'abord, je suis heureuse de te retrouver, même si ton absence est vraiment compréhensible.

    Quand ma Grand'mère est partie, c'est à moi que la famille a demandé d'écrire un texte... Comme celà a été difficile ! Toutes les souvenirs me submergeant! 

    Allez dis-toi bien que ton Papa sera toujours là, pour toi ! Et que tu vas te remettre à écrire, le temps t'aidera !

    Bizzzzous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Samedi 8 Mars 2014 à 09:39

    Bonjour Martine, oh! comme je te comprends, moi non plus je n'ais pas put lire les paroles de la chanson d'Yves Duteil  lors de l'enterrement de mon mari, je n'ai jamais su parler en public!

    En plus la tristesse, l'émotion tout cela est très difficile à gérer, ton texte est très émouvant et un superbe hommage à ton papa.

    Il faut parfois de nombreux mois, voire de nombreuses années avant  de faire complètement son deuil, moi cela feras 4 ans que Jean-Pierre est partis ce 28 mars et c'est seulement maintenant que je commence à faire surface, mais je n'arrive toujours pas à me concentrer sur un livre, mais cela viendra en son temps, il faut laisser faire le temps comme ont dit.

    Je te fait de gros bisous et même si je ne suis pas très présente sur Facebook je pense souvent à toi, bisous

    1
    Samedi 8 Mars 2014 à 08:25

    C'est un très bel hommage...

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :